Cybermag / A la une / Des entreprises formatrices récompensées

Des entreprises formatrices récompensées

Huit entreprises du canton de Genève ont été couronnées mardi soir pour leur engagement dans la formation

Eliane Schneider

Prix de l’entreprise formatrice a été remis par l’Association Cité des métiers et de la formation. Les critères de sélection reposent par exemple sur la continuité et l’implication dans la formation, la qualité de l’encadrement, la réussite aux examens. «Les quelque 1800 entreprises
formatrices genevoises sont les maillons essentiels de notre système de formation, de notre tissu économique. Et choisir de former est un acte remarquable», rappelle Gilles Miserez, directeur général de l’Office pour l’orientation, la formation professionnelle et continue (OFPC), à Genève. Vingt-cinq formatrices et formateurs ont d’ailleurs reçu leur diplôme EduPros lors de cette cérémonie.

Pôle Construction – Tapernoux SA, installations sanitaires

«Nous nous occupons d’une des denrées les plus précieuses; l’eau potable, explique Steve Besson, responsable de formation. Sur quelque 80 employés, environ 10% sont en apprentissage, c’est une culture d’entreprise. Former fait évoluer nos métiers de la construction en y insufflant la nouveauté, la pointe de la technique. L’apprenti demande un engagement, mais le retour sur investissement est évident: trouver sur le territoire une relève, formée aux normes locales.» Ce prix rend une visibilité à l’interne et vis-à-vis des clients. Sans oublier les jeunes qui cherchent à se former.

Pôle Services et hôtellerie/restauration – Coiffure Le Club

«La confiance est une condition importante pour une réussite commune, estime Yves Vagneux, coiffeur. Elle permet l’autonomie et motive à l’excellence.» Pour ce formateur investi, l’encadrement par l’équipe demeure crucial à un apprentissage réussi: «Un apprenti soutenu part assuré aux examens. Raison pour laquelle aucun de mes apprentis n’a encore dû subir d’échec. Par ailleurs, je donne leur chance à des jeunes, par le biais de l’AFP, qui a priori ne partent pas gagnants au début de leur formation mais s’y ancrent lentement.»

Pôle Nature & environnement - Cabinet vétérinaire de St-Jean

Pour Robert Campbell, vétérinaire, la formation professionnelle ajoute de la valeur à son entreprise et permet à un formateur de rendre à la société un savoir-faire en continu: «Recevoir un tel prix propulse la réputation du cabinet: la qualité attire la qualité. Il doit s’agir d’un cercle vertueux. Y compris pour la recherche d’apprentis.» Pour lui, une bonne sélection des apprentis est essentielle à leur réussite, et cette sélection ne peut intervenir qu’après un stage pratique. Car le métier est si polyvalent: d’abord scientifique et relationnel, avant de parler d’amour des animaux.

Pôle Santé-social – Crèche Les Loupiots du Chambet,à Meinier

Former crée un atout au développement d’une équipe: l’intelligence collective. Depuis l’ouverture de la crèche en 2012, la formation fait partie de son projet pédagogique et intergénérationnel. «Ce prix pérennise notre travail au quotidien. Le suivi des stagiaires et des apprentis participe à cette volonté de transmission et de renouveau. Ce partage demeure précieux pour tous et nous nous réjouissons à chaque fin d’apprentissage d’avoir soutenu nos apprentis dans un moment important de leur chemin de vie», considère Corinne Gicquel, directrice.

Pôle Commerce - Cactus Sport SA

Pour Bernard Wietlisbach, il ne faut pas hésiter à former: c’est dynamisant, bénéfique pour tous! Il s’agit surtout d’une belle opportunité pour un jeune qui s’intéresse en particulier ici au domaine sportif et pratique la montagne. C’est d’ailleurs une condition indispensable pour travailler à Cactus. «Je transmets, avec mon équipe, une véritable passion: celle du sport. Le client doit trouver chez nous une écoute, une réponse adéquate et, s’il achète, il devra s’agir de quelque chose d’utile, sinon c’est un échec.» Au cours de ses trois ans d’apprentissage, le jeune vendeur s’imprègne de cette philosophie où le rapport humain, généreux, l’emporte toujours.

Pôle Technique – association professionnelle ASTAG Genève

«Nous devons étendre notre réseau et surtout convaincre!» lance Nils Rademacher, responsable de formation. Ce prix procure la visibilité adéquate à la section genevoise de l’Association suisse des transports routiers (ASTAG), qui cherche à sensibiliser tant les entreprises que les apprentis, afin de faire face à la pénurie de personnel local qualifié dans la branche. «Pour le CFC de conducteur-trice de véhicules lourds, nous avons réussi, en cinq ans, à créer un véritable réseau cantonal de formation qui a permis d’ouvrir une classe, de proposer des sessions d’examen et des cours interentreprises à Genève.» L’association poursuit sa prospection car la relève n’est toujours pas garantie.

Pôles Arts – Duch, Au Bon Relieur

Le livre ne meurt pas, il a une vie devant lui. «La reliure est un métier de niche certes, mais un métier d’avenir. Alors que la lecture se pratique aussi sur support digital, la reliure d’art sait évoluer: avec des matières nobles (et souvent nouvelles comme ce papier sans bois à longue conservation) et des technologies de pointe, par exemple pour la presse, le collage et la dorure de titres, s’enthousiasme Charles Duch, relieur. En plus, en formant, je laisse une trace de mon savoirfaire.» Il vient d’ailleurs, grâce à sa dernière apprentie, de trouver la relève idéale pour son atelier.

Grandes entreprises – Coop

«Il s’agit d’une belle reconnaissance officielle, spontanée, qui nous démarque», témoigne Raffaele Carluccio, responsable de formation. L’enseigne Coop bénéficie d’une structure de formation offrant aux jeunes les spécificités de la vente de détail, le sens des responsabilités et le développement personnel (par exemple, divers cours internes, réaliser de A à Z une action commerciale). «Les débouchés représentent une panoplie d’opportunités professionnelles, sachant que Coop garde plus de 70% de ses apprentis en Suisse romande.» Son programme de mobilité propose le compagnonnage, un tour de Suisse des magasins dans les 4 régions linguistiques, un an en Suisse alémanique ou encore une saison dans un magasin de station de ski.

Découvrez en image les lauréats du Prix de l'entreprise formatrice 2019:

 
Des entreprises formatrices récompensées